Nos 10 conseils pour bien vendre votre bien immobilier ! ‚Äď CENTURY 21 GM Immobilier ‚Äď Agence immobili√®re √† TARBES
Bienvenue chez CENTURY 21 GM Immobilier, Agence immobilière TARBES 65000

Nos 10 conseils pour bien vendre votre bien immobilier !

Publiée le 01/08/2019

 

 

1 - Faites établir les diagnostics immobiliers obligatoires

La première chose à faire est de demander à faire établir les diagnostics obligatoires par un diagnostiqueur. Pour vendre, vous devrez en effet posséder le DPE (Diagnostic de performance énergétique) qui doit mentionner dans son texte l'étiquette énergie attribuée à votre logement, ainsi que le dossier de diagnostic technique (DDT) qui regroupe tous les diagnostics de votre bien qu'il s'agisse d'une maison individuelle, d'une maison ou d'un appartement en copropriété.

Ces documents doivent être obligatoirement remis à l'acquéreur avant de signer le compromis de vente. Attention à leur validité. Tous les diagnostics n'ont pas la même durée de validité.

2 - Soignez la décoration pour les visites

Vendre dans les meilleures conditions et rapidement n√©cessite de pr√©parer votre logement aux visites et de le rendre agr√©able √† d√©couvrir. Quelques astuces peuvent vous y aider. L'intervention d'un sp√©cialiste du ¬ęhome staging¬†¬Ľ peut se r√©v√©ler efficace¬†pour r√©v√©ler le potentiel de toutes les pi√®ces.

Si vous le jugez n√©cessaire, n'h√©sitez pas √† en contacter un. Il est prouv√© qu'on vend plus vite un appartement remis au go√Ľt du jour, d√©barrass√© d'un mobilier parfois tr√®s encombrant ou trop personnalis√©.¬†L'acqu√©reur pourra se projeter plus facilement dans un espace √©pur√©.

3 - Faites Estimer le bien au juste prix immobilier avec des experts 

Le prix immobilier d'un bien n'est pas facile à définir et dépend de plusieurs facteurs ! Et l'estimation est une étape très importante pour la suite de la vente.

4 - Mettre en valeur les atouts de votre bien immobilier

Il est important de bien définir les plus et les moins de votre logement ! Ne cherchez pas à cacher à votre agent immobilier certains défauts, une omission qui pourrait vous être reprochée ensuite, surtout si elle s'apparente à un vice caché. L'acheteur éventuel vous posera forcément plein de questions. N'allez pas au-devant de ses demandes mais sachez y répondre (écoles, équipement, sécurité, bruit, voisinage, projets prévus dans le quartier...).

  • Si vous souhaitez √©viter d'assumer toutes les visites vous-m√™me, sachant qu'elles prennent du temps, nul doute qu'un agent immobilier est plus appropri√© pour votre projet.

5 - Optez pour une agence immobilière efficace

L'agent immobilier vous d√©barrasse de toutes les corv√©es : visites, d√©marches administratives... Il sait rep√©rer les ¬ę promeneurs ¬Ľ des acqu√©reurs ayant un r√©el projet, et vous √©vite donc de perdre un temps pr√©cieux.

6 - Vérifiez la visibilité de votre annonce immobilière

Assurez-vous que l'agent immobilier met votre bien en valeur, tant dans sa vitrine que sur son site Internet, voire sur un portail immobilier, et qu'il y inclut de belles photos ou pourquoi pas des visites virtuelles.

  • La qualit√© des images est vitale et doit donner envie de visiter votre logement.

7 - Exigez des comptes-rendus de visites

Pour savoir précisément si votre agent immobilier fait son travail correctement, exigez des comptes-rendus de visites à intervalles réguliers.

8 - Préparez votre dossier de vente

Pr√©parez un dossier avec tous les documents que l'acqu√©reur potentiel est susceptible de vous demander : factures li√©es √† des travaux ; derniers PV d'assembl√©es g√©n√©rales des copropri√©taires, imp√īts locaux et fonciers ...

  • Dans le cadre d'une vente d'un bien en copropri√©t√©, la loi ALUR liste les documents qui doivent obligatoirement √™tre remis √† l'acqu√©reur, en plus du DDT.

9 - Soyez attentifs aux offres d'achat

Si le futur acqu√©reur fait une offre √† la baisse, ne refusez pas forc√©ment tout de suite.¬†Dites plut√īt que vous allez r√©fl√©chir et tenir inform√© votre agent immobilier.

10 - Respectez votre engagement

Signer un mandat vous engage. Vous ne pouvez pas, par exemple, vendre en direct à un candidat qu'une agence immobilière vous a présenté sous prétexte que vous éviterez ainsi de lui payer ses honoraires. Vous pourriez être attaqué par l'agence immobilière.